À propos

Histoire du temple Ekoin

Le temple Ekoin (恵光院) est situé à Koyasan et possède une histoire de 1200 ans. Il est né de Kobo Daishi Kukai, qui avait construit une pagode à cinq étages et se consacrait à Bishamonten et Fudo Myoo.

En 1308, le maître en bouddhisme ésotérique Ajaria Ryocho fut transféré du temple Toji à Kyoto en ce temple, l’a reconstruit et baptisé Ekoin (écrit 廻向院). Vers 1558, le temple avait une relation familiale avec Shimazu Yoshihiro, le 17e chef du clan Satsuma. C’est aussi le temple familial d’Akechi Mitsuhide.

Dès 1704, sous l’ordre du 8e shogun, Tokugawa Yoshimune, le nom du temple a été changé en Ekoin (écrit 恵光院), et les enseignements bouddhistes continuent à ce jour d’être transmis de génération en génération.

紅葉が美しい 恵光院山門の画像

Salle principale

恵光院本堂内陣の写真
恵光院本堂外陣の写真
La salle principale actuelle a été reconstruite en 1991 par le 52e prêtre, Setsugan Jougo, et est située sur une colline surplombant l’ensemble de Koyasan, où des prières sont effectuées quotidiennement. Les principales divinités consacrées ici sont Amida Nyorai , Kobo Daishi et Fudo Myoo.

Bishamondo

毘沙門堂内陣の写真
毘沙門堂外陣の写真
Conçu par Kobo Daishi Kukai, le Bishamondo abrite Bishamonten, la divinité principale, Fudo Myoo et Aizen Myoo. Fudo Myoo est la statue d’un dieu protecteur de la sécurité du voyage de Kobo Daishi Kukai vers la Chine de la dynastie Tang, et est également appelé ”Kajitori Fudo”.

Message du Grand prêtre

Notre temple est situé à quelques pas de l’entrée du pont Okunoin Ichinohashi, de la résidence de Kobo Daishi Kukai. Vous pourrez y profiter de l’histoire et de la nature.
Tout en respectant la tradition, nous avons intégré les derniers équipements en fonction des époques afin que chacun puisse passer du bon temps.
C’est un temple avec beaucoup de jeunes moines. Nous ferons de notre mieux pour vous servir.
Mettez de côté l’agitation de la vie quotidienne pour vous glisser dans la nature et ressentir l’histoire du Koyasan de Kukai.
Nous avons hâte de vous recevoir.

Grand prêtre du temple Ekoin, Sesshu Kondo
Ekoin chief priest Sesshu Kondo